top of page
  • Photo du rédacteurandranedebarry

La vie douce dans les îles



Sur le compte Instagram de Solaire, je vous avais donné en mars dernier un petit aperçu de notre merveilleux voyage en Guadeloupe. Une belle surprise que cette île, beaucoup plus préservée que je ne l'avais imaginé. Vous retrouverez dans ce carnet de voyage le guide complet de ce que nous avons aimé et moins aimé, des adresses qui nous ont enchantés,

et de ce que vous ne pouvez pas rater.


Les Saintes - Terre de Bas


Écrire ces quelques lignes me rend nostalgique de cet endroit que nous avons tant aimé. Prévoir au moins 3 jours pour en profiter pleinement. Cette île est petite, mais si jolie et préservée. C'est l'endroit idéal pour se sentir vraiment en vacances, loin de tout. Pas vraiment de plages turquoises et cocotiers ici, mais une île sauvage et tranquille, qui se savoure et qui a le mérite de ne pas être bondée comme

sa voisine.


  • Dormir à La Case, une cabane paradisiaque que nous avons trouvée sur AIRBNB. Notre coup de coeur du séjour, avec sa cuisine en plein air, sa douche extérieure, sa jolie déco tout en bois et son bassin. Nous n'avions plus envie de la quitter pour aller nous balader ! Un sans faute.


  • Louer une voiture électrique nosmoke sur le port pour sillonner cette île sauvage de fond en comble. Nous avons pris la notre chez Iguana Location, mais j'imagine que les loueurs se valent tous.



  • Aller admirer le coucher de soleil sur la plage de La Anse à Dos, sans oublier de prendre de quoi faire un apéro. Vous y croiserez peut-être le pêcheur d'amour et avec un peu de chance il vous offrira un poisson !



  • Faire du snorkeling et s'amuser à repérer les tortues marines, partager un moment avec les pêcheurs locaux, déguster un bon pique-nique sur la plage, faire la sieste dans un hamac.

  • Acheter des accras à emporter chez Eugenette (à commander le matin) + des fruits et légumes dans la cabane qui se situe au niveau du square et les faire griller au barbecue avec du poisson frais (La Case est équipée, vous ne manquerez de rien, tout y est très bien pensé).





Les Saintes - Terre de Haut


Nous y sommes allés à la journée, le contraste était saisissant avec notre petit paradis perdu. Un monde fou, nous avions l'impression d'être dans le St Tropez local. Les plages étaient belles mais bondées. Je pense que pour en profiter il faut pouvoir y rester au moins 2 jours, afin de profiter

de l'île aux heures les plus calmes, quand le flot de touristes venu comme nous à la journée n'est

pas encore arrivé ou déjà reparti.


  • Attention, ne faites pas la même erreur que nous : si vous êtes en haute saison, louez une voiture ou un vélo électrique en avance, sinon ce sera le parcours du combattant pour en trouver, et l'île est à mon sens trop grande et vallonnée pour s'en passer.

  • Plage du Pain de Sucre. Très belle plage à l'abri d'une anse, n'oubliez pas votre masque c'est un aquarium géant. Beaucoup de monde donc y venir idéalement en fin de journée ou tôt le matin.

  • Sur le chemin qui mène à la plage, nous avons apprécié le restaurant Le Trésor des Saintes. La déco est soignée, la vue est belle, on s'y sent bien et c'est bon.


  • Se perdre dans les sentiers de l'île pour en découvrir tous les trésors.

  • Déjeuner ou diner au restaurant Le Génois. Nous avons atterri là-bas un peu par hasard entre deux bateaux, et nous avons été accueilli les bras ouverts par le couple de français adorable qui tient le restaurant. Dans l'assiette, que des produits frais et bien exécutés ! Nous avons passé un très bon moment.

  • Nous n'avons malheureusement pas eu le temps de visiter le Fort, mais je crois que c'est un must à faire sur l'île.




Marie Galante


Galante et charmante. Nous accostons avec la chanson de Laurent Voulzy dans la tête

et tombons immédiatement amoureux de la nonchalance de cette île. Ici nous avons l'impression

de remonter le temps. Cet endroit semble s'être figé, nous sommes à une autre époque. Peu ou pas de constructions modernes, des chariots en bois tirés par des boeufs sur la route,... Cela me rappelle Cuba. Ici, la modernité laisse sa place au charme d'antan, et ce pour mon plus grand bonheur ! Nous y sommes restés trois jours mais nous aurions pu facilement y passer une bonne semaine.


  • Visiter une distillerie de rhum, si vous choisissez comme nous la distillerie Bielle, arrêtez-vous à la poterie Au Gré des Isles juste avant l'entrée, c'est très sympa ! Nous y avons discuté longuement avec Xavier, marin et potier passionné, qui partage sa vie entre la Guadeloupe et Marie Galante.


  • Flâner le matin au petit marché local de Grand Bourg et y acheter des fruits frais pour les déguster au petit-déjeuner. Mention spéciale pour les fruits de la passion, et avec un peu de chance vous tomberez au moment de la saison des mangues !

  • Prendre le temps de déjeuner au restaurant La Baleine Rouge. Le chef Alessandro vous concoctera des bons petits plats. Nous avons opté pour du poisson frais, des frites croustillantes, et un tartare thon avocat. Un régal ! Nous nous sommes baignés en attendant nos plats, la terrasse en bois est très agréable. Un excellent moment.


  • Il y a plein de sentiers de randonnées de tous niveaux sur l'île. Renseignez-vous, c'est beau et il n'y a pas un chat.

  • Profiter des longues plages paradisiaques et désertes. Nos préférées se situent au nord de Saint-Louis : Anse Canot, Vieux-Fort, Moustique,... Chiller, lire, jouer aux cartes, pique niquer au bord de l'eau avec pour seul fond sonore le bruit des vagues.


  • Visiter l'Habitation Murat pour mieux comprendre l'Histoire de l'île, encore très marquée par les pages sombres de l'esclavagisme. Prévoir une bonne heure minimum, le musée est très bien fait.

  • Déjeuner au Dantana Café. Tendance, jolie déco, très chouette ! Une excellente cuisine à déguster face à la mer. La plage était en revanche envahie de sargasses quand nous y sommes allés, donc nous avons surtout profité du restaurant, un spot très agréable.




Haute Terre - Saint-François & Sainte-Anne


Nous avons un peu survolé Haute Terre, il fallait faire des choix car nous manquions de temps. Basse Terre nous semblait plus sauvage, moins envahie par le tourisme. Nous avons donc passé seulement trois jours dans le Sud de Haute Terre, entre Saint-François et Sainte-Anne. Même si il m'a semblé que cette partie de la Guadeloupe était en effet très construite et manquait d'authenticité, j'y retournerais volontiers pour essayer de dénicher les quelques spots encore secrets.


  • Loger à l'écart de l'agitation, dans la bourgade du Moule. Nous avons trouvé sur airbnb un petit bungalow en bois tenu avec brio par une famille adorable, non loin de la plage. Tout y était bien pensé, cet endroit est une bulle de douceur et Aline vous fera sûrement la surprise de vous déposer quelques douceurs devant la porte pour le petit déjeuner !



  • Faire des balades et randonnées dans le coin entre deux baignades.

  • Visiter le Musée des Beaux-Arts de Saint-François. Cela peut vous sembler curieux d'aller dans un musée pendant des vacances sur des îles paradisiaques, mais je voulais encourager l'initiative d'un homme qui s'appelle Jérôme Filleau, et qui a voulu sensibiliser la jeunesse guadeloupéenne à l'art et à la culture. Nous avons profité d'une averse pour découvrir ce petit musée très bien fait, qui privilégie les artistes nés en Guadeloupe ou ayant séjourné sur l'île. Je vous le recommande chaudement, et vous pourrez toujours vous poser sur une plage en sortant pour vous remettre de tant de beauté ;)



  • Profiter de la plage de Bois Jolan, et non loin de là, trouver le spot des surfeurs, dans la anse de Gros Sable.



  • Aller prendre un verre au coucher du soleil sur la terrasse de l'hôtel La Toubana. Le cadre est sublime. Nous y avons diné mais j'ai trouvé que les plats n'étaient pas à la hauteur des prix. Les chambres étaient inabordables pour nous et je ne suis pas sûre que cela vaille vraiment le coup.

  • Trois regrets : nous avons oublié (oui, oublié -ne surtout pas se fier au cerveau d'une femme enceinte) d'aller voir le lever du soleil à la Pointe des Châteaux alors qu'on nous l'avait chaudement recommandé ! Nous n'avions plus le budget d'aller passer une nuit à l'écolodge Konokora (Cabane Anshi), mais je crois que cet endroit est fabuleux et avec du recul, j'aurais bien échangé un ou deux hôtels décevants contre une nuit là-bas. Enfin, si nous avions eu plus de temps, nous serions bien sûr allés dans le nord de Haute Terre, qui je crois vaut largement le détour.


Basse Terre - Deshaies & Bouillante


Tant de choses à faire et à voir à Deshaies ! Nous avons beaucoup aimé ce coin de Basse Terre. Des villages colorés qui tombent à pic sur la mer, des plages de sable noir magnifiques et toutes différentes, et plein d'activités.


  • Se balader dans les petites rues de ce village coloré, logé dans un écrin de verdure. Le village en soi n'est pas inoubliable, mais nous avons aimé l'ambiance qui s'en dégageait. Les vacances, les vraies. Prendre une bière fraiche dans l'un des bars qui donne sur la plage en jouant aux cartes. Puis diner à La Kaz du Douanier.



  • Il semblerait que le Jardin Botanique de Deshaies vaille le détour, mais aussi qu'il est vraiment bondé. Peut-être faut-il jouer sur les horaires, nous avons préféré privilégier l'autre grand jardin botanique de Guadeloupe, Le Jardin de Valombreuse à Petit-Bourg. Beaucoup moins de monde et c'était vraiment beau.

  • Se faire chouchouter au spa Tendacayou. Une expérience vraiment chouette dans un lieu magnifique perdu en pleine nature. La vue est fabuleuse et les soins de qualité.


  • Si vous poussez plus au Nord jusqu'à Sainte-Rose, prévoyez une découverte du lagon avec Nico Excursions, nous avons eu beaucoup de bons retours, mais c'était complet quand nous avons voulu booker. Attention, en pleine saison en Guadeloupe il faut réserver pas mal de choses en avance...

  • Au Sud de Deshaies, la plage de Petite Anse et sa petite cabane trop mignonne La route du roots, qui propose des crêpes, jus de fruits frais, et une tarte coco à tomber par terre. A déguster les pieds dans le sable. Grand moment de bonheur.



  • En descendant jusqu'à Bouillante, on tombe sur la fameuse Réserve Cousteau. Beaucoup de monde, mais je dois avouer que c'est un incontournable. On peut rejoindre les îlots en kayak, mais nous avons préféré prendre un bateau pour avoir un guide. Nous ne l'avons pas regretté. L'équipe du CIP Guadeloupe était adorable, et c'était chouette d'avoir avec nous un connaisseur pour nous montrer les meilleurs coins où plonger. Un très bon moment dans cet aquarium géant ! Émerveillés comme des enfants...




Basse Terre - Trois Rivières & Vieux Fort


  • Gros coup de coeur pour l'hôtel Le Jardin de Malanga. Tout ce que j'aime se trouve dans cet endroit bourré de charme. Il s'agit d'une maison coloniale rénovée avec soin sur les hauteurs de Trois Rivières. Le charme de l'ancien a été conservé tout en apportant du confort, les hôtes sont d'une grande gentillesse, au petit soin, et le jardin est immense et magnifique. J'aurais pu passer des heures à feuilleter les livres de la bibliothèque du salon, la piscine déborde sur une vue époustouflante sur les Saintes... Ah, et j'oubliais le petit déjeuner, juste parfait ! Un sans faute, nous serions bien resté plus longtemps.



  • Piquer niquer sur la plage de sable noir de Grande-Anse. La plage est immense et magnifique, il y avait très peu de monde quand nous y sommes allés. Puis se perdre en voiture dans les alentours pour admirer les maisons coloniales sur les hauteurs. Un beau moment de notre voyage.



  • Admirer le coucher du soleil depuis le meilleur spot du sud de Basse Terre (oui j'ose le dire !) : le phare de Vieux-Fort. Si vous passez dans le coin, ne loupez pas cette halte. C'est si beau d'observer à la tombée de la nuit le phare qui s'avance sur la mer des Caraïbes... Il y a un peu de monde mais l'ambiance est très chouette. Puis on part prendre un verre et manger une bonne pizza au bar du Phare. Idéalement placé, nous l'avons beaucoup aimé avec sa petite bibliothèque en libre service, sa jolie terrasse, ses bons cocktails, la gentillesse des serveurs et les coussins pour s'affaler.




Basse Terre - La Souffrière


La Souffrière... Pluvieuse et majestueuse. Attention à la boue, nous avons sans cesse rusé pour passer entre les gouttes (heureusement les averses ne duraient pas des heures), mais après la pluie vient le beau temps et les arcs-en-ciel en même temps.


  • Dormir chez l'habitant à Saint-Claude. Nous avons opté pour La Reine du Camp, où nous avons été accueillis chaleureusement par sa propriétaire, une française qui cuisine divinement bien et nous a donné plein de bons conseils. Demandez une chambre dans la maison principale. Si vous avez envie de diner sur place, Nathalie fait aussi table d'hôtes, nous y avons passé une soirée agréable et conviviale.



  • Le Bassin Bleu, les Bains Jaunes, les Chutes du Carbet. Tout nous donnait envie, mais il a fallu faire des choix. Nous avons opté pour le Bassin Bleu. La balade pour s'y rendre est magnifique et pas trop longue. Nous y sommes allés en fin de journée. L'avantage, c'est que tout le monde était déjà reparti car la nuit tombait bientôt, l'inconvénient c'est qu'une fois arrivés à la chute d'eau, il n'y avait plus de soleil. Ca ne nous a pas empêché de nous y baigner et d'apprécier la balade. Il y a des randonnées beaucoup plus longues et certainement incroyables dans les environs. Mais nous étions limités par mon baby bump et la pluie, qui tombait fort la nuit, rendait plusieurs sentiers impraticables.



Basse Terre - La Route de la Traversée


Traverser Basse Terre d'ouest en est, c'est l'occasion de sillonner la forêt tropicale en son coeur. Ce poumon vert m'a rappelé le Costa Rica et ses kilomètres de jungle. Les odeurs, les bruits, les sensations. Tout y est. Nous sommes plongés dans un océan de verdure et respirons à pleins poumons.

Pour profiter de cette route magnifique, il faut bien sûr y faire des haltes qui vous permettront de vous enfoncer dans la jungle et d'en profiter pleinement.


  • S'arrêter au zoo du Parc des Mamelles. Un peu frileux sur le concept de zoo, nous avons cependant beaucoup aimé celui là. Très pédagogique, il s'engage sur la préservation des espèces aux côtés d'associations et une éthologue chargée du bien-être animal travaille sur place. Tout est bien expliqué, la visite est ludique et des ponts suspendus permettent d'observer la jungle depuis la cime des arbres. Un chouette moment.



  • Faire une randonnée dans la forêt tropicale. Au départ de la Maison de la Forêt, vous avez plusieurs sentiers balisés de tailles et durées différentes. Si vous choisissez bien votre timing, vous aurez l'impression d'être seuls au monde. Nous avons zappé la Cascade aux Écrevisses, pensant que ce serait noir de monde, mais c'est sans doute très sympa aussi !



C'est la fin de ce voyage, qui a été un émerveillement de chaque instant. Nous devions initialement partir en Afrique du Sud, un pays que je rêve de visiter, mais ma grossesse en cours a chamboulé notre programme. Nous avons préféré opter pour un voyage plus tranquille et repousser celui en Afrique. J'étais bien sûr déçue, mais je dois avouer que je ne pensais pas aimer autant la Guadeloupe. Un endroit accueillant au climat très agréable (en tout cas à la période où nous y sommes allés). Il faut s'accrocher pour trouver des logements à un bon rapport qualité-prix. J'ai d'ailleurs évoqué ici seulement ceux qui nous ont vraiment plu, les autres ayant présenté un intérêt limité. Mais j'ai trouvé ces îles très préservées, nous avons eu de bons contacts avec les locaux, et malgré un voyage de deux semaines, nous avons manqué de temps pour tout découvrir. Moi qui pensait que la Guadeloupe se résumait à quelques randonnées et des belles plages, j'ai été étonnée de la diversité de choses à voir et

à faire. J'espère que vous avez aimé ces recommandations, n'hésitez pas si vous avez des questions.






79 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


edwindebarry
Jun 08, 2023

Ravi d'avoir revu certains des endroits ou nous sommes passés. Ton récit est très agréable.

Like
bottom of page